Cédric Villani, Henri Poincaré et le Marsupilami

Je viens de lire « Théorème vivant », le livre écrit par Cédric Villani, médaille Fields 2010, et publié chez Grasset le 22 août dernier.

Dans ce texte de quelque 280 pages Villani donne à voir ce qu’est le métier de chercheur en mathématiques. Écrit sous la forme d’un journal qui nous permet de suivre les pérégrinations de son auteur tout autour de la planète (de Lyon à Hyderabad, en passant par Princeton), ce livre nous convie à suivre mois par mois, semaine par semaine, les deux ans de gestation d’un théorème, au travers du regard d’un de ses deux « parents » (l’autre étant Clément Mouhot, le « complice » de Villani).

Continuer la lecture de « Cédric Villani, Henri Poincaré et le Marsupilami »